2016 année du singe

Je ne lis jamais l'horoscope, sauf celui de l'astrologie chinoise en début d'année, et même si j'oublie tout quelques jours plus tard! Pourquoi? L'astrologie chinoise (millénaire!) place chaque année dans sa globalité sous le règne d'un animal. Elle ne s'adresse pas à nous individuellement, elle esquisse une tendance au sens large, c'est ce qui me plait, je crois. Il existe aussi un signe animal pour chacun d'entre nous, mais ce n'est pas ce qui m'intéresse ici, vous trouverez plein d'infos sur le net à ce sujet. Non, ce qui m'intéresse, c'est la tendance générale de l'année à venir.

Chaque année est donc attribuée à un animal, 2016 est l'année du singe. Il possède ces traits de caractère: curiosité, espièglerie, intelligence. Il ne faut pas oublier le côté ludique de cet animal farceur. Leur passe-temps favori est d'observer les autres: cet animal peut passer de l’entraide à la ruse.
Et alors? Qu'est-ce que cela annonce pour cette année 2016? De l'impermanence, des choses qui peuvent bouger très vite, des situations qui semblent établies se renverser soudainement, comme l'humeur changeante du singe qui peut passer du conflit à la réconciliation. La prudence est donc de mise, le singe renforce l'idée que rien n'est acquis, que tout est en mouvement permanent.
Tout dépend donc du point de vue de chacun de nous, comme de voir un verre à moitié plein ou à moitié vide. Il ne faut pas l'envisager forcément comme une période de changement, mais plutôt comme un mouvement, une humeur changeante, ne pas s'arrêter sur ce qui a été, profiter de l'instant présent. C'est une belle philosophie de la vie, vous ne trouvez pas?

credit illustration: japanese traditionnal reported

4 jours à Paris

Une escapade à Paris, juste quatre petits jours pour faire et voir un maximum de trucs et surtout tenir une promesse: emmener ma fille voir la tour Eiffel.
Quatre jours comme dans un tourbillon: faire vite, marcher, chercher son chemin, acheter à manger, des photos, se perdre un peu, des photos, du shopping, clic! clac! pour ne rien oublier.
J'ai découvert avec plaisir les magnifiques vitrines de Noël des grands magasins. Un instant plein de poésie, magique. (Je vous en reparlerai bientôt en images.)
En fait, je n'ai profité de Paris que le dernier jour, et pendant une matinée seulement. Je suis allée à Montmartre, mon quartier préféré. Impossible pour moi d'aller à Paris sans faire une balade dans ce coin que j'adore et faire découvrir ces jolies rues et cette ambiance bohème à ma fille.
J'ai fait la touriste. A fond. Quand tu n'as pas le temps, y a pas trente six solutions: Hop! On est montées dans un bus à étage qui nous a emmenées au pied de la tour Eiffel. On a mangé des crêpes. Il a fait incroyablement beau!

visiter le centre Georges Pompidou
L'immensité du centre Georges Pompidou et son quartier très animé, même si je connaissais déjà cet édifice, c'est un choc quand on débarque du métro juste à côté de ce lieu.

Le contraste architectural n'est pas le seul choc quand on débarque à Paris. En pleine semaine, il y a un monde fou dans les rues! Je ne me rappelais pas d'une telle foule aux abords des monuments, et puis après, on est pris dans ce mouvement.


L'Arc de Triomphe, depuis le bus à étage. On n'a pas eu le temps de faire une escale, se balader le long des allées à la tour Eiffel était la priorité ce jour-là! Il faisait doux, un temps magnifique, le ciel était parfaitement bleu! Les gens en profitaient pour lire au soleil.

La voilà enfin la majestueuse tour Eiffel! Ma fierté a été de voir le bonheur dans les yeux de ma fille à ce moment-là. Promesse tenue!

En balade dans les rues de Montmartre, et le plaisir de redécouvrir cette ambiance si caractéristique qui me plait tant!
Si vous allez à Paris et que, comme moi, vous avez un timing serré, je vous conseille de planifier un minimum ce que vous avez envie de faire et de voir. Une fois sur place, on passe un temps fou dans les transports et à chercher son chemin. Il vaut mieux en tenir compte pour ne pas se sentir frustré. Ne pas hésiter à aller à l'essentiel et à reporter certaines visites pour une autre fois. (comme une halte à l'Arc de triomphe pour moi ou le musée des Arts décoratifs que je voulais absolument voir! Tant pis, ce sera pour un autre séjour.)

A Montmartre, au détour d'une rue vers la place du Tertre, il y avait ce pochoir sur le mur.("Mettre en route un putain de coup pour ce que tu aimes") Cela a trouvé un écho très fort en moi. Bref, se mettre un coup de pied au cul, se battre pour ce que l'on aime, et ce en quoi l'on croit. Je suis heureuse d'avoir croisé ces mots sur mon chemin.

Paris, c'était court mais c'était tellement bien! Fatiguant, certes, mais ce séjour reste mon meilleur souvenir de l'année 2015. Je suis rentrée chez moi regonflée à bloc. Je ne sais pas quand je reviendrai dans la capitale mais ces quatre jours resteront toujours dans mon cœur.

Belle et lumineuse année 2016


A l'aube de cette nouvelle année, je vous souhaite d'attraper vos rêves, ceux qui sont depuis bien longtemps dans votre cœur, de les contempler et de trouver l'énergie d'en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite une belle et lumineuse année 2016!

#12 en Décembre


En décembre, j'avais planifié tout un tas de trucs à faire, à dire, à réaliser. Je n'ai pas fait grand chose au final - comme chaque année, d'ailleurs - nous voilà presque à Noël, dans un souffle, nous serons au réveillon du jour de l'an.
Déjà, l'ébauche d'une aube nouvelle, la promesse de douze mois tout neufs, à découvrir avec la même curiosité. L'envie furieuse de ne pas regarder en arrière, d'être toujours dans un élan, une volonté d'avancer. Imaginer dix mille projets, en concrétiser quelques-uns.

La vie, c'est comme être au bord d'un lac, d'un fleuve, d'une masse sombre et presque immobile à explorer, sans savoir ce qui nous attend au fond. 
Quand j'étais à un tournant de ma vie, ma cousine m'avait envoyé une carte postale: L'image d'un lac avec un ponton en bois. Se jeter à l'eau, y aller ou pas. Au dos de la carte, elle m'avait écrit juste ces mots: "Vas-y, l'eau est bonne!"
Comment savoir? Finalement, se dire qu'on peut y aller, on peut tenter l'aventure, et si ce n'est pas si bon, si la température n'est pas à la hauteur de nos espérances, on peut toujours regagner la berge, et prendre le chemin de traverse, juste à côté. Se dire que tout cela n'est pas grave, que la vie est un jeu. Ça tombe bien, j'ai de plus en plus envie de jouer.


Photo credit: blavandmaster via Foter.com / CC BY-NC-SA

Lilo un moteur de recherche pas comme les autres

Je viens de découvrir Lilo, un moteur de recherche pas comme les autres. Si j'ai envie de vous en parler aujourd'hui alors que j'ai 10 000 autres choses à faire, c'est parce que je viens de le choisir comme page d'accueil à la place de Google. Ouais, carrément.
Parce que l'initiative est belle et qu'elle mérite de grandir et d'inspirer plein de gens.

C'est quoi un moteur de recherche pas comme les autres?

Au lieu d'utiliser la pub pour s'enrichir, les montants récoltés sont réinvestis dans des projets sociaux ou en faveur de l'environnement.

Comment ça marche?

Les liens commerciaux te rapportent des "gouttes d'eau", tu peux ensuite décider pour quel projet tu as envie de distribuer les gouttes d'eau collectées.
Délaisser Google pour Lilo, c'est une façon comme une autre de vouloir changer le monde, d'apporter sa goutte d'eau, bref de faire sa part.
Tu trouveras plein d'infos sur leur site: http://www.lilo.org/fr/


J'en reparlerai sûrement après l'avoir testé pendant quelques temps, en attendant, une petite vidéo d'à peine 1 minute 30  va t'expliquer le principe du pourquoi et du comment. 



Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. [Aristote]

Et toi, ça te donne envie d'essayer de chercher des infos différemment?

Knit tag: le tricot et moi

Olala! Est-ce possible? J'avais été taguée pour le Knit tag (mis en place à l'origine par le blog à l'estudiantine) et c'est un nuage une plume, qui m'avait gentiment mise à contribution pour répondre à une série de questions sur le tricot et moi. Oui, mais voilà, c'était au mois de mars!!! J'avais commencé l'article puis j'ai lâchement délaissé le blog...
En faisant une grosse mise à jour aujourd'hui, je retrouve cette ébauche. Le temps a filé, qu'importe! Je me prête volontiers à l'exercice, surtout qu'en ce moment mes aiguilles se remettent au boulot quasi tous les jours! Chez moi, c'est automatique: dès que la température extérieure baisse, les pelotes de laine refont surface! Pas vous?

Combien de temps passes-tu à tricoter tous les jours?

Quand je suis dans une période avec tricot, je dirai une heure par jour, peut-être une heure et demie. Mais je peux aussi ne rien faire pendant des mois!

pelotes de laine Noro

Quelle est ta laine préférée, pourquoi?

Au niveau de la matière première, j'ai un faible pour le mélange coton-bambou pour le printemps/été, tellement agréable à porter! Et un mélange laine-alpaga, une chaleur réconfortante pour l'automne/hiver.
Concernant les marques, j'aime les laines de Fonty et les trésors de beauté de la marque japonaise Noro. En général, je préfère tricoter peu mais m'offrir une belle laine de qualité.

Faire ses produits ménagers écologiques

Cela fait un peu plus de dix ans maintenant que je n'achète plus de produits ménagers en supermarché. J'avais envie d'utiliser des produits naturels pour ma maison et ce besoin s'est renforcé en ayant un enfant.
Après, je me suis informée sur le contenu des produits ménagers que l'on trouve en grande surface, et là, aucun retour en arrière n'a été possible. Depuis ce jour-là, je fabrique mes produits d'entretien maison.

Eté 2015

Bientôt la rentrée, il est temps pour moi de mettre en place quelques bonnes résolutions pour cette deuxième partie de l'année! Je vois toujours le mois de septembre comme un renouveau, une sorte de deuxième chance pour accomplir ce que je n'ai pas pu ou pas eu le temps de faire. Pas vous?

Pour le moment, voici un retour rapide en images sur les derniers mois écoulés. Avec de petits bonheurs tout simples, comme observer les fleurs du jardin s'épanouir au soleil, passer une journée au bord de la rivière, en écoutant le bruit de l'eau et du vent dans les arbres.

J'ai pris le temps de partager un goûter gourmand avec ma fille, et c'était un vrai moment de plaisir!
Et puis, j'ai rencontré un chouette groupe de filles adeptes du yarn bombing. J'en reparlerai bientôt ici car je compte bien wooler un maximum cet hiver!

J'ai profité de mon trop rare temps libre pour crocheter quand même quelques granny supplémentaires qui viendront agrandir le plaid commencé depuis longtemps!
Enfin, feuilleter Flow magazine, et me dire "décidément j'ai bien fait de m'y abonner!"

J'espère que vous avez passé un très bel été! Bonne rentrée à vous! A bientôt!


 




De jolis moments


Hello!

Je n'ai pas abandonné mon petit blog (et vous non plus!) mais pas de vacances pour moi cet été, je travaille beaucoup, et cela va continuer jusqu'au début de l'automne.
Quand je ne travaille pas, je réfléchis à mon blog (entre autres), justement, à l'évolution que j'aimerais lui faire prendre (ou pas).
Dans mes rares moments de libres, j'en profite pour respirer l'air frais du matin en prenant mon petit-déjeuner sur la terrasse avant de commencer à courir dans tous les sens.

 Alors, si vous avez la chance d'être en vacances, de prendre des vacances, ou de passer du temps à la maison, prenez aussi des moments rien que pour vous. De jolis moments faits de pas grand chose mais qui permettent de savourer la vie, comme ce beau paysage que j'ai choisi rien que pour vous pour illustrer cet article!

à très vite!

Nouveau projet tricot en coton naturel


Deux petits rangs de tricotés je peux donc dire qu'un nouveau projet tricot vient de se glisser sur mes aiguilles en bambou!
Un tricot en coton naturel, acheté l'été dernier chez Bergère de France (gamme cotons nature - 100% coton organique) aux aiguilles N°3.5
J'ai un modèle en tête, je vais donc essayer de vous faire un tutoriel un peu moins à l'arrache que pour le gilet orange! Je ne suis pas très disciplinée mais je vais faire de mon mieux.

Comme ça, si le modèle vous plait, vous pourrez vous aussi l'adapter. J'ai toujours dans l'idée de réaliser un tricot facile et rapide à monter pour ne pas se décourager en cours de route!
Toujours le même petit stress au commencement, est-ce que j'aurai assez de pelotes?
C'est le principal problème quand on tricote free style!

à suivre donc!